Livres comptables et fonctionnement du bilan

Cours s’intéresse à l’organisation des livres comptables et au fonctionnement du bilan.

Organisation des livres comptables

L’organisation des livres comptables (journal, grand livre, balance) dépend du système comptable adopté par l’entreprise.

Le système classique

Le système classique est le système comptable de base. Il fonctionne de la manière suivante :

  • Préparation des documents de base (facture, chèque, avis de débit…)
  • Enregistrement dans l’ordre chronologique des opérations dans le journal) – Report des opérations du journal au grand livre
  • Contrôle périodique des opérations au moyen de la balance des comptes.

Ce type d’organisation est très rapidement dépassé en raison de la multitude des écritures quotidiennes. Aussi, ce système s’adapte mal à la division du travail. En effet, dans ce système le journal doit être utilisé par un seuil comptable, et il n’est pas question d’effectuer les reports des mouvements dans les comptes du GL avant que le travail d’enregistrement des opérations dans le journal ne soit fini.

Le fractionnement du travail comptable et la spécialisation des agents de comptabilité deviennent une nécessité. D’où le recours à) un autre système.

A lire aussi  Régularisation des comptes de gestion

Le système centralisateur des livres comptables

Le système centralisateur consiste à diviser le journal unique en plusieurs journaux auxiliaires (journal des achats, journal des ventes, journal Banque, journal caisse, journal des opérations diverses,…). Les opérations enregistrées dans les journaux auxiliaires sont ensuite centralisées mensuellement dans le journal général centralisateur.

Fonctionnement des comptes du bilan

Caractéristiques essentielles des comptes de bilan

Les comptes de bilan enregistrent les flux réversibles ou provisoires.

On enregistre dans les comptes du bilan les flux réversibles ou provisoires, c’est-à-dire les flux d’emploi qui vont se transformer ultérieurement en flux de ressources et les flux de ressources qui vont se transformer ultérieurement en flux d’emploi.

Tout compte du bilan augmente du côté où il se trouve dans le bilan et diminue de l’autre.

    • Tous les comptes actifs augmentent au débit et diminuent au crédit.
    • Tous les comptes de capitaux propres et passifs augmentent au crédit et diminuent au débit.

Les principaux comptes du bilan

Voir nomenclature des comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *