Définition et mesure de la croissance économique

Cours gratuit sur la croissance économique inclut exemple et activité pour mieux comprendre le phénomène.

Définition de la croissance économique

La croissance économique est l’augmentation durable des richesses créées dans un pays accompagnée des changements / mutation des structures économiques de la consommation et de la production.

⇒ la croissance économique se traduit par une amélioration de performance économique puisqu’il y a une augmentation des grandeurs économiques (↑pdt, ↑C, ↑I, ↑R, ↑S, …) sur une longue période accompagnée des mutations des structures économiques.

La croissance économique est un phénomène qui a deux aspects quantitatif et qualitatif:

  • L’aspect quantitatif de la croissance: c’est l’augmentation durable des indicateurs économiques (agrégats) : ↑P, ↑PIB, ↑PNB, ↑C, ↑R, ↑I.
  • L’aspect qualitatif de la croissance: c’est l’ensemble des changements des structures économiques au niveau de la production et de la consommation, le changement des techniques de production, amélioration de la qualité de produit, différenciation et diversification des produits, modification des modes de vie, modification de la structure de la population active, modification de la répartition de revenus …etc.

La croissance extensive et la croissance intensive

Consommation intensive Consommation extensive
Les points communs – Elles sont toutes les deux une augmentation durable des richesses créées accompagnées des mutations des structures économiques.
– Elle est un aspect quantitatif d’un aspect qualitatif.
Les points de différence – Elle est réalisée grâce à l’augmentation de la quantité des facteurs de production (L, K). – Elle est réalisée grâce à l’amélioration de l’efficacité des facteurs de production ou l’amélioration de la productivité des facteurs.

Remarque:

En  réalité, la croissance économique est à la fois extensive et intensive car elle est souvent générée par l’augmentation des quantités des facteurs de production ainsi que par l’amélioration de leur efficacité.

⇒On parle d’une croissance plutôt extensive et d’une croissance plutôt intensive.

Activité :

Taux de croissance annuel moyen de quelques indicateurs de l’activité économique en Belgique (en %) (TCAM)

1970-1980 1980-1990 1990-2000 2000-2010 2010-2014
PIB 3,4 2 ,0 2,2 1,5 1,0
Volume  de L 0,8 0,1 0,2 0,6 0,9
Productivité – horaire 4,2 2,1 2,0 0,9 0,1

1) Dégagez la relation entre  les 3 variables qui figurent dans le tableau.

2)  Complétez le tableau puis repérez les périodes ou la croissance économique est plutôt extensive et les périodes ou elle est plutôt intensive.

1) On constate à partir du tableau statistique une relation entre ces 3 variables:

-TCAM du PIB indicateur de croissance économique.

-TCAM de volume de L: l’indicateur d’évolution de la quantité de L.

⇒indicateur de croissance extensive.

-TCAM de la productivité horaire: indicateur d’évolution de la productivité de L.

⇒indicateur de croissance intensive.

⇒La croissance économique provient de la croissance de la quantité de L et de l’amélioration de son efficacité , c’est à dire l’amélioration de sa productivité.

⇒La croissance économique est à la fois extensive et intensive.

2) Si TCAM du volume du travail > TCAM productivité ⇒ La croissance est plutôt extensive : c’est le cas de la période 2010 – 2014 ⇒ La C provient le plus de l’indicateur du volume du L.

-Si TCAM productivité > TCAM de volume du L  ⇒ La c est plutot intensive. C’est le cas des périodes (1990 – 2000) et (2000 – 2010) ⇒ La C provient le plus de l’augmentation de la productivité.

On constate que la C économique en Belgique dans la période (1970 -1980) et (1980 -1990) provient exclusivement (seulement) de l’amélioration de la productivité puisque le volume du L a diminué ⇒  on parle d’une C purement intensive.

La mesure de la croissance économique:

La référence à l’agrégation PIB à PNB:

L’aspect qualitatif de la croissance économique n’est pas mesurable on ne peut mesurer que son aspect quantitatif c’est à dire l’augmentation durable des richesses créées.

Pour cela il faut utiliser un indicateur d’évolution de PIB ou de PNB. Exemple: le taux de croissance annuel de PIB est 2 %

⇒Le PIB a augmenté de 2% dans l’année considérée par rapport à l’année précédente.

Rappel:

Le produit Intérieur Brut (PIB)

∑ VA réalisées par les résidents d’un pays au cours d’une année → c’est un agrégat qui mesure les richesses créées dans un pays par les agents économiques résidents au cours d’une année.

Le PNB: Produit National Brut

PNB = PIB+ les revenus des facteurs reçus – les revenus des facteurs versés à l’extérieur → c’est un agrégat qui mesure les richesses créées dans un pays par les agents économiques nationaux au cours d’une année.

Comparaison entre PIB normal et PIB réel:

PIB nominal PIB réel
En valeur En volume
A prix courant A prix constant
Définition : c’est un indicateur qui mesure les richesses créées durant l’année courante évaluées au prix de l’année en cours (courante)

-C’est un indicateur gonflé par l’effet de la variation des prix ou l’inflation

→ Ce n’est pas un indicateur pertinent peut mesurer les richesses.

Définition : c’est un indicateur qui mesure les richesses réellement créées au cours de l’année évaluées au prix de l’année de base (ou de référence)

→ C’est un indicateur pertinent pour mesurer les richesses car il élimine l’effet prix.

 

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.