Cours gestion gratuits

Apprendre la gestion avec de meilleurs cours.

Etapes d’une recherche

On distingue 5 phases :

Identification et opérationalisation du problème

Définition du problème:

Il s’agit de traduire le problème de décision sous forme d’une ou plusieurs questions de recherche, l’énoncé de la question de recherche implique une bonne compréhension entre le décideur et l’analyste.

Le décideur doit être capable d’exposer son problème et de demander ce qu’il désire d’information.

Besoin en information:

Il correspond à ce que le décideur veut savoir et ce que le chargé doit étudier les besoins en informations doit étre traduit en question de recherche.

Objectif de recherche:

La précision et la définition du problème de recherche sont fondamentales.

Hypothèse du travail :

Une hypothèse est une proposition conjecturale qui constitue une réponse possible à la question du recherche. Pour énoncé, les hypothèses on s’appuye sur des connaissances disponibles, il y a 3 catégories des hypothèses :

  1. Hypothèse supposant l’existence d’uniformité, il s’agit des hypothèses repantifiés des distributions comportementales.
  2. Hypothèse supposant l’existence de lieu logique: la proposition et donc une relation de causabilité.
  3. Hypothèse exprime une proposition déterminante: l’intensité de la relation entre 2 concepts elle doit être vérifiable par des observations.

Cadre de la recherche :

Il s’agit de définir le type de recherche, le choix de la méthode de collecte de données et des instruments de mesure.

Choix du type de la recherche

– Si le problème n’est pas bien claire on fait recourt à la recherche exploratoire pour découvrir sa nature.

– Si le problème est défini et on veut apporter le maxe d’informations qui permet de décrire le marché on choisit la recherche descriptive.

– Si l’objectif et d’établir une relation de cause entre 2 variables on fait recourt à la recherche causale.

Le choix de la méthode de collecte des données: 3 facteurs

Le type de recherche: chaque recherche nécessite des moyens de collecte spécifique.

La vision du marché: certains voit le marché comme quelque choix qui est difficile à mesurer, il opte pour des recherches qualitatives.

Les ressources: il est évident que le choix d’une méthode de recherche est conditionnée par le budget alloué à l’étude.

Choix des instruments de mesure

Ils sont le support matériel à la collecte des données ; les recherches exploratoires.

Pour les enquêtes qualitatives (guide d’entretien) pour les enquêtes descriptives (un questionnaire).

Collecte de données

Plan d’échantillonage

Définition de la population: quelles sont les personnes intéressées par l’enquête.

Cadre d’échantillonnage: il est constitué par la liste de toutes les unités à partir de laquelle on tire un échantillon aléatoire (exemple: fiche médecin, fiche pharmacien…).

Unité d’échantillonnage: on définit les unités constituant les éléments de la population afin de préciser les unités à échantillonner (exemple ménage, entreprise …).

Méthode d’échantillonnage: c’est la façon dont on va sélectionner les unités d’échantillonnage.

Les méthodes probalistes: elles sont utilisées lorsqu’on dispose d’un cadre d’échantillonnage complet.

Les méthodes non probalistes: ce sont des méthodes implique que l’on utilise lorsqu’on n’a pas un cadre d’échantillonnage.

Sélection de l’échantillon: on spécifie le processus à suivre dans le choix des personnes à interroger.

Formation des enquêteurs

Il est intéressant de signaler que les enquêteurs peuvent influencer la qualité et la fiabilité des réponses c’est pour ça que la formation des enquêteurs est fondamentale. L’objectif est que l’enquêteur sera capable d’obtenir une information fiable. Pour bien réussir une enquête , il faut que l’enquêteur connaisse le but de recherche et le type d’information recherchée. Comprendre parfaitement, maîtrise son questionnaire c’est à dire les questions doivent être posées naturellement sans incitation.

Collecte de données

Le chargé d’étude doit décider du mode de collecte de données.

Le controle des enquêteurs : le controle des enquêteurs a pour objectifs de s’assurer s’il n’y a pas de biais dans les réponses, on vérifie s’il y a des tendances anormales et inexplicables dans les résultats provenant des questionnaires des enquêteurs.

Traitement et analyse des données

Une fois le travail sur le terrain et les données recueillies, il s’agit de traduire cette masse de fait en information pertinente utilisable par le décideur pour résoudre le problème posé au départ.

L’analyse doit :

  • faire une relecture des questionnaires afin d’éliminer les questionnaires remplis par des réponses.
  • vérifier la cohérence des réponses.
  • modification des questions: il a pour objectifde mettre les informations dans une forme compatible avec une procédure de traitement et d’analyse informatisée.
  • traitement selon l’objectif de l’étude.
  • traitement des données.

Conclusion et recommandation

A cette étape l’analyste est appelé à faire ressortir les faits majeurs observés.

Avances des recommandations pertinentes à la résolution du problème à partir des faits observés. Les recommandations doivent, bien entendu, être opérationnelles.

Laisser un commentaire

Cours gestion gratuits © 2014-2016