Cours gestion gratuits

Apprendre la gestion avec de meilleurs cours.

Types de risques

D’une façon générale le risque du crédit incontournable pour les banques.

Ce risque représente encore le principal risque pour les banques.

Cependant, il existe d’autres risques que les banques doivent prendre aux comptes de manière les plus en plus importantes contenues des nouvelles règlementations bancaires.

Le risque du marché

Il est le risque de la perte ou d’évaluation sur les positions prises suite à des variations (cours et taux) sur le marché.

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de ce risque :

  • La baisse générale des cours de titres.
  • Les illiquidités du marché des titres à vendre : il n’y a pas suffisamment d’acheteurs.
  • L’obligation de vendre rapidement des titres même à un cours inférieur.

Le risque opérationnel

Ce risque peut être défini comme le risque de la perte liée à des processus opérationnels, des personnes ou des systèmes inadéquats ou défaillants ou aussi à des évènements externes.

Par exemple, l’utilisation de l’informatique peut faire courir des risques supplémentaires aux établissements du crédit :

– Perte des données ou de programme en cas du dispositif inadéquat de sécurité.

– Défaillance de l’équipement ou du système et de procédure de sauvegarde et de récupération des données.

– Informations de gestion erronées résultantes du procédure imparfaite..

– Absence d’installation de remplacement compatible dans le cas d’distribution prolongé des fonctionnements des équipements.

Compte tenu de la forte croissance de commerce mondial et des investissements internationaux dans les pays émergeants plus risqués et instables ; les enjeux aux risques-pays sans prendre en considération dans certains cas.

Ce risque peut être défini comme le risque du matérialisation d’un sinistre résultant du contexte économique et politique d’un pays étranger dans lequel une banque effectue une partie des activités.

A titre d’exemple, une banque internationale prêtera certainement plus chère à l’Iran si elle prête à la Grande Bretagne.

Risque de crédit

Le crédit est une opération qui consiste pour un prêteur ou un créancier de mettre à la disposition d’un emprunteur ou débiteur à certaine somme d’argent moyennant à l’engagement de remboursement à une date déterminée à l’avance.

Le risque de crédit est le risque que cet emprunt fasse défaut ou que sa situation économique se dégrade en point d’évaluer la créance que l’établissement bancaire détient sur lui.

Il existe donc un risque pour la banque dès lors qu’elle se met en situation d’atteindre une entrée de fond de la part d’un client.

La banque doit être face à tout type de risque de faillite pour des sociétés ou d’insolvabilité pour les particuliers et les professionnels.

Elle doit par conséquent les connaître ler identifier de la manière la plus rapide possible et les anticiper au maximum.

Le cas échéant qui convient également de sortir de l’opération de crédit avec un minimum de perte.

Le risque de crédit pour une banque est de très loin puisqu’il représente 75% à 85% du risque chez les établissements bancaires.

Plusieurs facteurs participent à l’évolution de la gestion du risque de crédit.

En premier lieu les mesures du risque du crédit sur des portefeuilles des prêts ont considérablement progressés les modèles d’analyse de crédit sont nombreux et commence à être mis en place par les banques notamment grâce à une gestion informatique et automatisée plus performant (calcul du score, notation).

Laisser un commentaire

Cours gestion gratuits © 2014-2016