Cours gestion gratuits

Apprendre la gestion avec de meilleurs cours.

Les obstacles de la communication

Définition d’obstacles en communications

Les obstacles ; sont évitables et toutes les communications en contiennent. Il est impossible de les éliminer totalement, mais on peut les réduire et atténuer leurs conséquences. Pour ce faire, il faut d’abord identifier puis reconnaître les différents obstacles pour pouvoir les surmonter. En gros, il existe trois types d’obstacles pouvant perturber la communication. Il s’agit d’obstacles techniques, sémantiques et pragmatiques.

Les obstacles techniques :

Ces obstacles font référence à des difficultés dans la transmission précise, fidèle et intégrale des messages. Pour qu’une communication soit efficace, il faut que ces messages ne subissent pas de distorsions excessives. Les obstacles techniques peuvent être à l’origine de facteurs tangibles et/ou intangibles.

  • Un facteur tangible constitue un bruit physique qui affecte la capacité technique d’un canal en produisant des interférences pouvant diminuer la visibilité, la lisibilité et ou l’audibilité des messages transmis.
  • Un facteur intangible renvoie aux problèmes liés à la perception. Celle-ci peut être définie comme le processus par lequel l’individu choisit, organise et définit le stimulus sensoriel en image sensée et cohérente de la réalité, et qui l’aide à interpréter cette réalité.

Les conséquences de la perception sur la communication se traduisent par des effets suivants :

  • Les stéréotypes sont des catégories cognitives limitées, assimilées et apprises par un individu pour interpréter des réalités complexes. En situation de communication, ils provoquent chez l’individu des réponses apprises et automatiques, des réactions rigides ne favorisant pas la compréhension.
  • Les distorsions constituent un effet de sélection. C’est ce qui fait qu’un message n’est ni interprété ni reconstruit de la même façon par deux personnes.
  • La conception de soi ou l’idée que l’on fait de soi-même qui amène à ne choisir ou à n’intégrer que les messages qui font écho à cette image de soi-même. Cela va affecter aussi bien le contenu de la communication que la relation entre l’émetteur et le récepteur.

Les obstacles sémantiques :

Ces obstacles font référence à des difficultés dans la transmission et la réception du sens des informations. C’est ainsi que le message devra avoir la capacité d’évoquer clairement chez le récepteur le sens des informations véhiculées. La capacité sémantique dans la communication est fonction des caractéristiques personnelles des interlocuteurs (expériences vécues, valeurs, croyances, etc…. Lorsqu’on partage les mêmes caractéristiques, la capacité sémantique est relevée.

Les obstacles sémantiques sont généralement liés aux contraintes inhérentes à notre manière de symboliser ou de penser. Ils affectent, en ce sens, la communication à travers:

  • L’abstraction qui réduit une masse d’informations complexes en unités simples et faciles à réagir. Ce qui rend toujours l’information incomplète.
  • La réification qui consiste dans le fait que les deux interlocuteurs pensent que le sens de messages réside dans les mots. On risque, de ce fait, d’avoir tendance choisir les mots pour partager le sens d’un message.
  • La tendance à évaluer qui consiste à confondre les faits avec les jugements de valeurs. On finit alors par faire passer des inférences subjectives au détriment des faits réels.

Les obstacles pragmatiques :

Ces obstacles font référence à des difficultés engendrées par l’environnement socio-économiques où s’exerce la communication. Devant le développement des structures économiques et sociales, la communication devient à la fois nécessaire et plus difficile.

▪ S’agissant de la structure économique, elle désigne l’arrangement des ressources et les règles qui régissent la production des biens et services. Cette structure se caractérise généralement par une certaine flexibilité pour pouvoir évoluer. Mais, elle suscite un besoin énorme chez les individus en information et communication.

▪ Quant à la structure sociale, elle regroupe l’ensemble de règles qui régissent les rapports sociaux entre les individus et les groupes. Contrairement à la structure économique, elle se démarque par la lenteur, la rigidité et la résistance aux changements.

Laisser un commentaire

Cours gestion gratuits © 2014-2016